Praticienne en psychothérapie centrée sur la personne

Psychothérapie d’orientation humaniste pour adultes, adolescents et enfants
Thérapie individuelle, thérapie par le jeu, entretiens d’aide et de soutien
Souffrance au travail : soutien psychologique, accompagnement du changement

Présentation – Claire Roger-Madec

Certification et déontologie

Je suis psychopraticienne certifiée* dans l’Approche Centrée sur la Personne (ACP) et thérapeute par le jeu. Je suis membre de la FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse) et de l’AFP-ACP (Association Française de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne). J’adhère au code de déontologie et aux principes éthiques** qui régissent l’exercice de ma profession. Ma pratique est supervisée et je suis engagée dans une démarche de formation continue.

*Certification délivrée par l’IFRDP
**Codes de déontologie de la FF2P et de l’AFP-ACP

Formations

Psychothérapie et relation d’aide centrée sur la personne – IFRDP (21)

Psychothérapie par le jeu – ACP Formations (92)

Accompagnement du changement et du deuil – IFRDP (21)

Formation continue dont supervision de pratique professionnelle et groupes de rencontre dans la tradition rogérienne

Sensibilisée au focusing

Formation initiale à l’École Supérieure de Commerce de Brest

Parcours

Activité libérale depuis 2015

Précédemment

  • En entreprise : recrutement et gestion des ressources humaines
  • En prestation de services : recrutement, accompagnement des transitions professionnelles et du choix d’orientation, insertion et appui social
  • Dans le secteur associatif : permanence d’écoute anonyme et soutien social, actuellement partenaire de Face Loire-Atlantique.

Philosophie et valeurs

Mon lien à l’ACP remonte à plus de 20 ans, j’étais étudiante. Au fil des années, je suis restée engagée dans cette vision des relations humaines et du soin, confortée par mes expériences, et portée par cette conception humaniste de la personne : l’Homme en développement permanent, la personne considérée sous l’angle de ses potentialités, et la thérapie comme un révélateur de ses possibilités.

Je conçois, en effet, la psychothérapie comme un accompagnement, un soutien à ce qui demande à se rétablir, à s’harmoniser et à se développer chez la personne.

Je pense aussi que le respect du rythme et de la direction spontanée du cheminement permet des changements profonds et durables dans la personnalité.

Enfin, je crois en la relation qui soigne, et qu’une certaine forme d’écoute et de qualité de présence est fondamentalement aidante. Se sentir authentiquement entendu et accueilli dans tout ce que l’on exprime de soi, est en soi libérateur et révélateur de possibilités.

Puisque l’Homme est un être de relation, qu’il se construit avec et dans le regard de l’autre, alors je crois volontiers dans les vertus d’une thérapie relationnelle pour se rétablir et continuer de grandir.